Archive for: avril 2007

GRAND CONCERT-MEETING : Ségolène ROYAL : « Pour nous, c’est Elle », A 15H30, STADE CHARLETY

GRAND CONCERT-MEETING « Pour nous, c’est Elle » MARDI 1er MAI A 17h AU STADE CHARLETY Avec notamment la participation de : BENABAR, CALI, Michel DELPECH, DISIZ LA PESTE, DYONISOS, Leny ESCUDERO, GRAND CORPS MALADE, INDOCHINE, JULIETTE, Kery JAMES, Yvan LE BOLLOCH,

Les résultats du premier tour des Présidentielles, 22 avril 2007, sur l’Ile-Saint-Denis

Merci, Merci à toutes les électrices et à tous les électeurs de l’ïle-Saint-Denis qui ont apporté leur voix dès le premier tour à Ségolène Royal. Je voulais également remercier tous ceux qui se sont mobilisé pour convaincre, que ce soit

La France Présidente, Profession de foi de Ségolène Royal

Françaises, Français, Mes chers compatriotes, Je vous ai écoutés pour agir juste et pour tenir parole. J’ai entendu vos inquiétudes, vos colères mais aussi vos espoirs. Vous avez exprimé la volonté d’un vrai changement, un profond désir d’avenir. La crise

Faites connaître les 7 piliers du Pacte présidentiel

Pour vous aider à faire connaître les 7 Piliers du Pacte présidentiel à vos amis, vos collègues et aux membres de votre famille encore indécis, un outil vous permet de choisir un des 7 Piliers et d’envoyer un message personnalisé

Données, Arguments & Ripostes

Une supercherie politique François Bayrou construit sa démarche sur le ni droite ni gauche. C‘est une supercherie. La France a besoin de choix clairs. Les Français en ont été privés en avril 2002. Il a un objectif : permettre à

Tract : le 24 Pages Programme de Ségolène Royal

Téléchargez le tract 24 pages au format PDF « J’ai entendu vos désirs d’avenir, vos inquiétudes, vos colères mais aussi vos espoirs. Le choix que vous ferez le 22 avril prochain engagera la France pour longtemps. Pour sortir de la crise

Données, Arguments & Ripostes

Arguments et Ripostes – Analyse critique du programme de François Bayrou Le programme dévoilé par François Bayrou ne contient pas de véritable surprise. Il reste, de fait, largement prisonnier d’une vision conservatrice de la société française et du centre de